Muriel Montagut

«Il faut penser la torture comme phénomène sociopolitique»

Muriel Montagut
Responsable du centre de soins et de ressources Frantz Fanon de la Cimade, Psychologue clinicienne, Muriel Montagut travaille avec des personnes en situation d’exil depuis un peu plus de 20 ans. Après une thèse en sociologie clinique soutenue en 2012 à l’université Paris-VII sur « Les possibilités d’être après la torture. Sociologie clinique du système torturant », qui a été distinguée par le Prix Le Monde de la recherche universitaire, elle a publié L’être et la torture aux éditions PUF, traduit en Colombie, puis Un tortionnaire ordinaire, rencontre avec un ancien appelé de la guerre d’Algérie, avec Claude Juin aux Editions du Croquant.